concours fonction publique tunisie

Concours Ministère des Affaires Etrangères pour le recrutement de 14 Secrétaires des Affaires Etrangères

Le ministère des affaires étrangères Ouverture des inscriptions pour le concours externe sur épreuves pour le recrutement de secrétaires des affaires étrangères.

Date de début des épreuves 02-11-2012
Date de clôture de candidature 20-10-2012
Nombre de postes 14

Le candidat au concours externe sur épreuves susvisé doit présenter sa candidature au bureau d’ordre central du ministère des affaires étrangères ou l’envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception.

Les candidats au concours pour le recrutement de secrétaires des affaires étrangères doivent joindre à l’appui de leur demande de candidature établie sur papier libre sans légalisation de signature en indiquant le prénom, le nom et l’adresse exacte à laquelle seront adressées les correspondances et les avis relatifs au concours, les pièces suivantes :

Lors du dépôt des candidatures :
– une photocopie de la carte d’identité nationale,
– une photocopie du diplôme universitaire accompagné, pour les diplômes étrangers, d’une photocopie de la décision d’équivalence,
– une photocopie du diplôme national de formation homologuée au niveau de la maîtrise pour les candidats issus d’un cycle de formation,
– une pièce attestant, le cas échéant, le droit à la candidature après le dépassement de l’âge légal maximum conformément aux dispositions de l’article 3 du présent décret.

Il n’est pas nécessaire que la signature soit légalisée et que les photocopies de ces pièces soient certifiées conformes aux originaux.

Après la réussite aux épreuves d’admissibilité et avant le déroulement de l’épreuve orale d’admission :
– un extrait de naissance datant de moins d’un an,
– un extrait du casier judiciaire datant de moins d’un an,
– une copie certifiée conforme du diplôme universitaire ou de la décision d’équivalence,
– un certificat médical attestant que le candidat remplit les conditions d’aptitude physique et mentale nécessaires pour l’exercice des fonctions du grade de secrétaire des affaires étrangères sur tout le territoire de la République ou à l’étranger.